Browser Quest ou le premier MMORPG en HTML5/JS

On avait déjà vu beaucoup de démos vantant les mérites du HTML 5, mais c’est carrément un MMORPG qu’a développé Mozilla avec l’appui de deux français, tournant sans aucun plug-in (pas de flash donc), avec Javascript.

L’innovation technique ici, mis à part l’ampleur du projet, c’est l’utilisation des Websockets, une technologie préparée pour devenir un standard du web et qui permet d’établir une connexion « full-duplex », c’est-à-dire où les données circulent en continu et dans les deux sens entre le client et le serveur de jeu.

Le Websocket proposera à terme une implémentation native et unifiée dans les navigateurs et serveurs web d’un canal bidirectionnel permettant :

la notification au client d’un changement d’état du serveur
l’envoi de données en mode « pousser » (méthode Push) du serveur vers le client (sans que ce dernier ait à effectuer une requête)

Extrait de Wikipédia.

A cela s’ajoute des technologies qu’on a déjà pu voir à l’œuvre auparavant, comme le Canvas, le Local Storage ou les très populaires Media Queries CSS.

Une preuve que la technologie est assez mûre pour remplacer flash ? Difficile à dire en réalité car le plug-in d’Adobe et surtout la dernière version de son langage Actionscript étaient jusque là bien plus adaptés à ce genre de projet. Heureusement, le code source est disponible sur github pour en juger facilement.

Au niveau du jeu lui-même et comme vous avez pu le voir, forcément on n’a pas affaire à une tuerie graphique, mais ça fleure bon le RPG old-school et le gros pixel. Comme un peu tout ce qui est moderne, ça reste incompatible avec Internet Explorer (et Opéra visiblement…), mais jouable sur toutes les plate-formes supportant la technologie (Tablettes et smartphones).

A défaut du jeu du siècle, c’est donc une bien belle démo technique que nous offre Mozilla. A tester… dès que le serveur sera à nouveau accessible.

Jouer à Browser Quest